Contact

01 86 86 00 56

766, Av de Cournonterral

34690 Fabrègues - France

9h-18h

Lundi au Vendredi

Garantie vices cachés

Vous avez un projet d’achat d’une maison ou d’un appartement ?

Vous voulez être protégés contre le risque de vices cachés ?

Découvrez une assurance qui vous couvre

de 30 000€ à 100 000€.

Ce que dit la loi.

L’acquéreur peut demander réparation (remboursement, réduction du prix ou annulation de la vente) s’il constate après son achat un désordre existant avant l’acquisition mais indécelable et rendant le bien impropre à sa destination.

Ce qui se passe en réalité.

Dans la quasi-totalité des actes notariés est introduite une clause d’exonération de responsabilité pour les vices cachés d’un vendeur non professionnel. Ainsi l’acquéreur n’est nullement protégé, sauf à prouver la mauvaise foi du vendeur ou de ses conseils. Pas facile !

Les conséquences.

Le contentieux des vices cachés alourdit les relations vendeurs-acquéreurs et impacte toute la chaîne de valeur et les acteurs de la transaction immobilière : agents immobiliers, notaires, diagnostiqueurs…

La morale de cette histoire.

Pour un coût minime, vous pouvez éviter à toutes les parties prenantes un long moment d’angoisse, des procédures inutiles et un fardeau financier insupportable en cas de mauvaise découverte. Soyez de bon conseil !

Combien ça coûte ?

Le tarif grand public est à 1,65% du montant de la garantie choisie avec 4 niveaux au choix 30 000 €/ 50000 €/ 70000 € / 100 000 €. En achetant par notre intermédiaire, vous bénéficiez d’un tarification plus avantageuse. A titre d’exemple, pour une tranche de sinistres couverts jusqu’à 100.000€, au tarif « grand public », la garantie coûte 1650 € en achetant par notre intermédiaire la garantie ne vous coutera que 1300€.

Combien de temps la garantie dure-t-elle ?

La période de garantie commence à la date de la signature de l’acte de vente et se termine 2 ans après.

Condition 

l’assurance doit être souscrite soit le jour de la signature du compromis ou au plus tard le jour de l’acte authentique